Quand ils nous font du mal, nous souffrons. Et s’il y a des sentiments impliqués, ils peuvent nous briser le cœur. Qu’une relation se termine, qu’ils nous trompent ou qu’ils nous rejettent fait très mal. Mais bien sûr, nous ne souffrons pas tous de la même manière, la douleur ne dure pas non plus et nous ne guérissons pas en deux semaines. Selon notre signe, il est possible de comprendre comment chacun souffre et combien de temps il faut pour guérir.

Les victimes du zodiaque sont deux signes de l’eau, du Scorpion et du Cancer, et un de la Terre, le Taureau. La raison de cela a beaucoup à voir avec votre mode de livraison. TOTAL. Et aussi parce qu’ils sont généralement très possessifs. Perdre quelque chose les affecte beaucoup. Ils valorisent généralement leurs relations au-dessus de beaucoup de choses et quand elles se terminent, cela fait mal (terriblement aussi si ce ne sont pas eux qui les ont mis fin). Et tout cela parce que les trahisons sont fatales, et si elles vous séparent de la vie de quelqu’un alors qu’il vous avait promis le contraire, ce n’est pas une trahison pour quelqu’un de venir le dire. La souffrance de ces trois signes comprend des larmes, et surtout, se retirer vers l’intérieur pour panser les blessures, analyser ce qui s’est passé et tenter de récupérer pour revenir (ces dernières mettent du temps à commencer).

Dos … ou guéri ou à moitié guéri. Voilà la question. Parce que ces trois signes sont passés de l’amour à la haine en une seconde avec la rupture. Le ressentiment tend à nourrir ce qui n’est pas compris avec le cœur et c’est là que se déplacent ces trois cœurs brisés. Prolonger leur souffrance pour ne pas savoir comment laisser le passé derrière ou pour le faire mais avec ressentiment.

Parmi les trois, le Scorpion est celui qui récupère le mieux. Mais par sa propre force, par sa capacité à se renouveler, par son pouvoir de transformer la réalité et de se transformer en dépit d’avoir été à l’arrière-plan. Le Taureau parie fort et revient à la normale, lentement, avec beaucoup de doutes, méfiant, horrifié par le changement de statut … mais il revient … La pire personne est le Cancer, qui perd généralement une partie de lui-même dans les ruptures car dans les relations il laisse à la peau. Mais quand le cancer revient, cela le rend plus fort. Et c’est une chose merveilleuse.

Pour les victimes suivantes du Zodiaque, du Lion et du Verseau, expérimenter un changement est déconcertant, en tant que signes fixes qu’ils sont, tout comme le Taureau et le Scorpion. Ils font face à la pause en essayant de ne pas voir la réalité, ils veulent échapper à la situation. Et pendant un certain temps, ils peuvent tromper même les plus peints en prétendant que rien ne va pas avec eux.

Au fond, ils essaient de se tromper en pensant que s’ils ne donnent pas beaucoup de tours à leur chagrin, le temps guérira tout, le cœur se rétablira et tout reviendra à ce qu’il était avant. Mais comme avant, il ne le sera jamais. L’autre personne ne sera plus là. C’est alors à leur tour de faire face à la perte, même s’il est vrai qu’ils ont gagné du temps, et cela aide toujours quand on veut amortir une chute.

L’ego de Lion souffre en parallèle avec le cœur. Pour récupérer, il le fera en recherchant une compagnie aimante et des plans dans lesquels il pourra montrer et nourrir sa vanité et choyer son cœur pour compenser. Personne n’éliminera le sentiment de peur que cela se reproduise quand il retombera amoureux, mais Leo est courageux et sans valeur il n’y a pas de prix. Le Verseau souffre mais entre sa rationalité et ce qu’il aime la liberté, il finit par trouver une échappatoire à la situation. Il pense que maintenant il aura plus de temps et sera capable de faire ce qu’il veut et qu’il est bon pour lui de trouver un moyen de sortir du découragement.

Les deux signes terrestres moins souffrants que le Taureau sont la Vierge et le Capricorne. Entre savoir maîtriser ses sentiments et qui ont tendance à très bien analyser les situations, ces deux signes sont ceux qui étaient attendus, bien avant la rupture. Et cette anticipation leur a donné une certaine marge de manœuvre pour être mieux préparés et moins souffrir. Ils étaient déjà attentifs à certains signes et avaient mentalisé.

La Vierge et le Capricorne savent combiner la décision de leur partenaire avec leur propre réalisme. Étant très pratiques aussi, ils analysent tout de manière pratique et guérissent leur cœur en exerçant un contrôle qui les rend plus en sécurité. Pour revenir par amour, ils feront de même. D’une manière pratique et ce qu’elle touche. La douleur sera portée à l’intérieur …

La Balance souffre quand ils le quittent, évidemment. Tous les doutes et questions qui assaillent les autres dans ce signe deviennent une épreuve pour essayer de comprendre ce qui s’est passé. J’ai essayé de savoir quoi faire, quand et comment. Si vous devez également expliquer à vos nombreux programmes sociaux ce qui s’est passé, votre tête tourne. Mais la Balance surprend dans peu de temps car elle ne fait pas partie de ceux qui coulent beaucoup ou pendant longtemps. Vous cherchez des choses à faire ou ce qu’il faut pour sortir de ce trou. Et bientôt, il sera à nouveau disponible. Il y a tout un monde à connaître et à apprécier.

Un autre des signes qui souffrent le moins, ou plutôt, qui récupère bien malgré ce qui semble autrement, est les Poissons. Sa capacité à s’échapper au quotidien fonctionne mieux lorsque son cœur est brisé. Il souffrira, c’est clair, et il touchera peut-être le fond, mais il se rendra compte que ce n’est qu’en marchant et en regardant vers l’avant qu’il réussira. Pendant qu’il échappe, le temps passe et c’est essentiel pour panser les blessures. Il n’y a pas de meilleure loi que celle en matière d’amour et pour aucune blessure. Si en plus un autre amour arrive bientôt, ou des signes, les Poissons retrouvent le look rêveur en peu de temps. Être seul ne va pas avec les Poissons, alors là ça devient réaliste et parie fortement sur le nouvel amour.

Les trois signes que nous avons laissés, Bélier, Gémeaux et Sagittaire, sont les “moins” souffrants du Zodiaque, en gardant toujours à l’esprit qu’il n’y a personne qui, tout en aimant, ne souffre pas lorsqu’il est abandonné ou lorsque quelque chose qu’ils apprécient se termine. Mais ces trois vont très bien, apparemment. Comme ils savent bien le cacher, ils font en sorte que les gens ne les dérangent pas trop pour en parler. Et cela aide à oublier. De plus, ils doivent chercher des réponses et les trouver: un clou enlève un autre. Nouveaux plans et illusions. Dans le monde, il y en a beaucoup et vous n’avez pas à perdre de temps à regarder en arrière.